Conseils pour investir dans l’immobilier de luxe à Marrakech

Investir dans l’immobilier de luxe à Marrakech peut être attirant par bien des aspects, car la métropole marocaine bénéficie d’innombrables atouts. La ville est le témoin ces dernières années de nombreux projets d’urbanisme et de constructions d’hôtellerie et résidences de luxe portés par des groupes hôteliers réputés et haut de gamme comme Ritz-Carlton et Four Seasons pour ne citer qu’eux. Incontournable pour les vacances inoubliables qu’elle offre, la ville aux ruelles colorées regorge de nombreux monuments historiques et architecturaux qui en font une destination où il fait bon vivre. Enfin, la ville attire une clientèle aisée par son offre de parcours de golf hautement réputé faisant d’elle la capitale golfique incontournable.

Que vous recherchiez à faire un investissement pour votre résidence principale ou secondaire ou que vous destiniez votre bien à la location, il existe de nombreuses opportunités sur le marché de la « ville rouge ».

Pourquoi investir dans une résidence de luxe à Marrakech ?

Le marché de l’immobilier au Maroc est en pleine expansion et par la présence de plus en plus nombreuse d’acheteurs étrangers, les villes principales du pays s’affichent désormais comme des destinations prisées par le tourisme de luxe. Un taux d’ensoleillement élevé, la proximité des grands aéroports français et européens et des plages de sable magnifiques font de Marrakech le lieu parfait pour un investissement d’appartements ou résidences de luxe.

Les prix ont corrigé leur hausse constante après la crise économique de 2010 et les tarifs au mètre carré sont devenus bien inférieurs à ceux que nous connaissons dans nos grandes métropoles françaises et européennes. La ville offre des opportunités d’achat de riads, appartements ou villas de luxe à moindre coût. Il est important, avant de prendre la décision de procéder à l’acquisition d’un bien au Maroc d’analyser plusieurs points comme le choix de la destination, l’importance de se faire accompagner dans ses démarches et la fiscalité marocaine.

Vous trouverez ci-dessous 3 conseils pour vous aider à prendre votre décision en vous attardant sur votre choix de destination pour votre projet, les personnes auprès desquelles vous rapprocher pour accomplir toutes vos formalités de recherche et d’achat, et les règles en matière de fiscalité au Maroc.

Le choix de la destination

Avant de concrétiser votre projet d’acquisition de votre résidence de luxe, votre riad ou appartement haut de gamme dans cette destination, il est conseillé de vous poser la question de la raison qui vous a fait choisir cette ville. Il ne faut surtout pas céder à une tentation soudaine qui ferait suite à un voyage réussi vous faisant tomber amoureux de la cité marocaine. Vivre toute l’année dans une ville et un pays que l’on ne connaît pas bien peut s’avérer moins agréable que prévu.

Si, au contraire, vous recherchez un investissement locatif, attention à vous préserver d’un effet de mode provoqué par le boom touristique faisant de la ville une destination incontournable. Assurez-vous de la pérennité de la situation pour votre implantation. Le marché des riads est par exemple en pleine expansion ces dernières années grâce à la publicité des acquisitions effectuées par des personnalités connues chez les artistes, les industriels ou les politiques. Vous trouvez l’exotisme à 2 heures d’avion !

La mise en lumière de cette région du Maroc contribue à booster le marché de l’immobilier de luxe et les nombreuses offres en témoignent. Il est donc important de procéder à une sélection attentive des biens, en s’attardant à l’environnement, le voisinage, la possibilité de garer son véhicule ou les nuisances sonores de jour comme de nuit.

Se faire accompagner

Lorsque vous avez pris la décision d’acquérir un bien résidentiel de luxe au Maroc, il est important de vous prémunir contre les pratiques et habitudes de vente des acteurs locaux. En premier lieu, il faut faire le choix de vous adjoindre les services d’un agent immobilier ou d’une agence immobilière. En effet, ces professionnels maitrisent parfaitement les mécanismes et les rouages du marché local et vous éviteront les écueils dans lesquels vous pourriez vous retrouver. Par exemple, il faut savoir qu’énormément de propriétés à la vente au Maroc ne disposent pas de titres, ce qui peut induire des risques ou malfaçons postérieurs à la date de votre achat.

Pour un investissement contrôlé dans une résidence ou une villa de luxe, le maitre mot est la patience, car éviter toutes précipitations garantit de vous préserver d’éventuelles désillusions futures. En effet, dans la Médina, de nombreux biens à vendre sont de l’ancien et même si vous avez décidé de faire réaliser des travaux, vous pourriez vite être découragé devant la découverte de fissures ou des problèmes de plomberie importants mettant en péril l’intégrité du bâtiment. Enfin, éviter de réaliser votre achat sur plan, la livraison des biens sur papier peut révéler des surprises lors de votre entrée dans les lieux.

N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un architecte ou d’un professionnel de l’ancien local.

Quelle fiscalité ?

Bien que les tarifs au mètre carré de l’immobilier de luxe dans la ville restent plus attractifs qu’en Europe ou en France, il est indispensable avant de procéder à votre achat de vous pencher sur les règles fiscales en vigueur dans le pays. Les avantages de la fiscalité marocaine pour les investisseurs étrangers sont nombreux. Dans un premier temps, il vous faut prendre en compte les facilités de revente de votre bien et surtout les conséquences qui peuvent impacter votre imposition. Certaines conventions fiscales garantissent le transfert de produits ou de plus-values, quand d’autres vous évitent une double imposition grâce à des accords avec certains pays. N’hésitez pas à vous faire assister d’un conseiller fiscaliste spécialisé dans les acquisitions immobilières au Maroc.

Enfin, toute acquisition est soumise à des règles notariales pour les droits d’enregistrement, les cotisations foncières ou les frais de notaire. Pensez à intégrer l’ensemble de ces taxes à votre budget, celles-ci peuvent représenter jusqu’à 10 % du montant de votre acquisition. Nombreux sont les pièges à éviter lorsque vous voulez investir dans l’immobilier de luxe à Marrakech et il est donc indispensable d’être méthodique et vigilant pour une concrétisation sereine de votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez aussi partager ce bien sur

Facebook
Twitter
WhatsApp

Vous pourriez aussi aimer

News immobilière
Réaliser de bons investissements immobiliers
Réaliser de bons investissements immobiliers
À seulement quelques heures de la France, Marrakech se positionne comme un pôle majeur pour le commerce et le tourisme entre l’Afrique du Nord et l’Europe. Sa situation stratégique et...
2020-06-04
News immobilière
News immobilière
Acheter une maison d’hôtes à Marrakech
Acheter une maison d’hôtes à Marrakech
Comme de nombreux Français, il se peut que vous ayez envie de tout plaquer pour vivre ailleurs et vous lancer dans un nouveau projet. Ouvrir une maison d’hôtes à Marrakech...
2020-05-15
News immobilière
News immobilière
Louer un riad pour vos vacances à Marrakech
Louer un riad pour vos vacances à Marrakech
Vous avez décidé de vous rendre au Maroc pour les vacances en famille ou entre amis ? N’hésitez pas à faire le choix de la location d’un Riad à Marrakech...
2020-04-30
News immobilière